banderoleuse filmeuse

Tout savoir sur la banderoleuse manuelle

Dans une industrie, on peut en même temps avoir besoin d’une banderoleuse automatique que d’une manuelle.

En effet, bien que leurs fonctions restent les mêmes, leurs rôles peuvent différer selon l’industrie utilisatrice. La banderoleuse manuelle est surtout connue par son fonctionnement dépendant d’un opérateur et son nombre de palettes à filmer assez modérée. Cependant, cet article vous propose d’explorer l’univers de la banderoleuse manuelle et de voir ainsi son mode d’emploi, sa productivité, et ses fonctionnalités.

Comment est-ce que la banderoleuse manuelle fonctionne ?

Machine à filmer les palettes, la banderoleuse manuelle se différencie de sa sœur, l’automatique, par son emploi qui nécessite un opérateur humain. Les mouvements comme le démarrage, le déplacement, le filmage et l’extinction requièrent tous un utilisateur chez la banderoleuse manuelle, d’où son nom.

Par contre, cette banderoleuse reste facile d’utilisation et ne demande aucun effort physique de la part de son opérateur : aucun TMS. Pour faire fonctionner une banderoleuse manuelle, nous aurons besoin d’un opérateur qui allumera la machine, mettra la palette sur le plateau, et activera la fonctionnalité filmeuse de la machine.

Une fois la palette emballée, l’opérateur devra la retirer de la banderoleuse et prendre la seconde marchandise ou éteindre la machine. Comme dans toutes les banderoleuses, lorsque le papier film étirable est épuisé, son utilisateur devra ravitailler la machine.

À quel rythme la machine filme les palettes ?

Chez une banderoleuse automatique, le filmage de palettes se fait très rapidement et en grande quantité. À l’inverse de cela, le filmage se fait en quantité modérée chez une banderoleuse manuelle. Effectivement, cette machine manuelle ne filme en général que 40 à 90 palettes par jour.

banderoleuse filmeuse
banderoleuse filmeuse

Une fois ce nombre atteint, la batterie de la banderoleuse manuelle devra être de nouveau rechargée. L’alimentation requise par cette banderoleuse se situe environ dans les 200 à 300 volts. Même si la banderoleuse manuelle possède un rythme lent pour filmer les palettes, elle peut très bien prendre en charge tous les formats des palettes dépassant le format minimum indiqué dans la fiche de la machine.

Dans quels cas utiliser une banderoleuse manuelle ?

À première vue, nous pouvons croire que la banderoleuse automatique est beaucoup plus avantageuse que la version manuelle.

En vérité, cela dépend surtout du cas pour lequel on les utilise. Si votre industrie a besoin de filmer de temps en temps des palettes, mais pas quotidiennement, alors la banderoleuse manuelle est conseillée. Très présente dans le secteur de la logistique, cette banderoleuse pourra également être utilisée pour la reprise des palettes.

banderoleuse filmeuse
banderoleuse filmeuse

En effet, dans le cas où votre banderoleuse automatique a fait un faux pas, la banderoleuse manuelle pourra très bien corriger le filmage et donner une jolie palette. Pour finir, la banderoleuse manuelle s’emploie également dans le cas où nous possédons un petit entrepôt alors que nous avons quelques banderolages à absolument faire.

En bonus, il faut savoir que la banderoleuse manuelle requiert peu d’investissement par rapport à la banderoleuse automatique : un atout à privilégier pour les industries qui débutent.

0 Partages