banderoleuse

banderoleuse

Comment fonctionne une banderoleuse ?

Élément indispensable pour filmer les palettes et les conditionnements, la banderoleuse est un outil qu’on emploie surtout dans les entreprises. Elle existe en plusieurs types et en plusieurs formes : banderoleuse manuelle, banderoleuse automatique, banderoleuse à plateau tournant, banderoleuse horizontal, banderoleuse verticale, etc. Malgré cela, le principe de fonctionnement de la banderoleuse reste la même, quelle que soit sa nature. Sur cet article, nous vous proposons de découvrir le principe de fonctionnement d’une banderoleuse afin de mieux la manipuler.

Les compositions principales d’une banderoleuse

Avant de connaître le fonctionnement d’une banderoleuse, nous allons tout d’abord reconnaître les compositions principales de cette machine. D’une façon générale, la banderoleuse doit être obligatoirement composée de deux pièces : un plateau et un bras. Le plateau est l’élément principal d’une banderoleuse, car c’est elle qui va supporter les palettes.

banderoleuse
banderoleuse

Selon le type de machine que l’on possède, le plateau peut être tournant, rotatif, automatique ou semi-automatique. La taille de la palette que la banderoleuse peut prendre en charge dépend de la dimension et des capacités du plateau. Outre ce dernier, le bras de la banderoleuse représente l’objet long et rigide qui accompagne le plateau. Dans le bras, on retrouve plusieurs boutons pour régler la banderoleuse. Le film fin qui va banderoler les palettes se situent au niveau du bras qui peut être soit horizontal, soit vertical.

Le fonctionnement d’une banderoleuse

Quelle que soit sa nature, la banderoleuse fonctionne toujours de la même façon : par rotation. En effet, cette machine va faire tourner soit son bras, soit son plateau et filmer la charge déposée sur ce dernier. L’activation de cette machine peut se faire automatiquement ou manuellement.

filmeuse-palette-semi-automatique
filmeuse-palette-semi-automatique

D’une autre part, le film qu’on retrouve sur le bras de la filmeuse peut se déposer sur différents types de chariot, en fonction de son investissement : un chariot porte bobine à frein électromécanique sur plateau de détour, un chariot porte bobine à frein mécanique sur rouleau ou encore un chariot porte bobine à pré étirage avec embrayage électromagnétique.

Quelques cas plus spécifiques

Bien que la banderoleuse fonctionne généralement de la même façon, son démarrage et sa manipulation présentent quelques cas spécifiques selon sa nature. D’un côté, avec une banderoleuse semi-automatique, l’opérateur devra prendre la palette et la déposer manuellement sur le plateau. Ensuite, ce sera également lui qui va accrocher le film sur la palette puis règle la banderoleuse. Lorsque la palette sera bien entourée par son film, l’opérateur est en charge de coupe le film et d’arrêter la machine ou de prendre la prochaine palette. D’un autre côté, avec une banderoleuse automatique, aucune opération manuelle n’est nécessaire. Tout d’abord, la palette se déplace à l’aide d’un convoyeur. Lorsque la marchandise arrive jusqu’au plateau, le convoyeur s’arrête automatique. Ensuite, la banderoleuse enroule la palette avec le film qui sera coupé automatiquement à la fin de l’emballage. Enfin, le convoyeur redémarre pour faire sortir la palette du plateau et charger les autres conditionnements. Ce type de banderoleuse reste l’idéal pour les entreprises qui ont une grande quantité de charges à filmer.

0 Partages